Ils ne sont pas D’accord sur ce qui se Produit à la ZONE 51

L’un dirige une société aérospatiale secrète tandis que l’autre est le directeur d’un réseau mondial de détection d’OVNIS. Prenait soin de deviner qui a dit quoi ? L’un d’entre eux...

L’un dirige une société aérospatiale secrète tandis que l’autre est le directeur d’un réseau mondial de détection d’OVNIS. Prenait soin de deviner qui a dit quoi ?

L’un d’entre eux dit que la seule idée d’OVNI à la zone 51 est une «absurdité complète» tandis que l’autre prétend que les infâmes navires extraterrestres sont vraiment à proximité.

L’initié de l’industrie de la défense a évidemment des contacts dans l’armée depuis que son entreprise développe des systèmes de navigation avancés. Donc quand il nous dit que la Zone 51 ne voit aucune activité extraterrestre, croyons-nous en ses paroles ? Ne serait-ce pas quelqu’un qui collabore avec le gouvernement sur les systèmes de vol avancés, seraient dans son meilleur intérêt de protéger les informations sensibles sur les embarcation vraisemblablement extraterrestre ?

Dans un récent entretien avec le journal britannique Express, le fondateur d’Unicorn Aerospace, Andre Milne, nous a donné la description officielle de la zone 51 que nous connaissons tous:

«La zone 51 est une installation aérospatiale hautement sécurisée chargée d’une grande variété d’objectifs afin de s’assurer que les États-Unis maintiennent une pointe de la supériorité aérienne tactique contre toute menace potentielle.

C’est vrai, mais sa laisse place à l’interprétation. Une grande variété d’objectifs pourrait très bien inclure la recherche sur la technologie extraterrestre et l’ingénierie inverser des ovnis. Avoir une flotte de soucoupes volantes pourrait certainement venir chaque fois que vous avez envie de maintenir votre supériorité sur quelqu’un ou sur une nation.

C’est la raison pour laquelle Milne n’a pas tardé à faire le point sur ce qui se passe à la zone 51, derrière les portes de hangar fermées.

«La zone 51 est une base de l’armée de l’air américaine très bien assurée qui est mandatée pour tester et évaluer les performances des avions militaires américains expérimentaux ou classifiés. Toute la question extraterrestre qui sort de la zone 51 est une absurdité totale.

Donc, l’activité principale de la zone 51 semble être beaucoup de tests. Aéronefs secrets, avions russes, mais pas des vaisseaux spatiaux extraterrestres.

Et tu sais quoi ? Aussi insultant que cela puisse paraître au début, l’initié du secteur 51, Andre Milne, pourrait dire la vérité. Pensez-y de cette façon: peut-être que la zone 51 abritait les projets extraterrestres, mais dans les années 1980 et 1990, elle a attiré trop l’attention du public, donc ils ont déménagé à dix milles a l’établissement S4. Bien sûr, Bob Lazar pourrait avoir vendu la mèches sur l’installation S4 en 1989, mais celui-ci est différent.

Le gouvernement des États-Unis n’a pas reconnu la zone 51 jusqu’à récemment, mais la population générale était bien consciente qu’il existait. C’était juste là, à l’air libre, bien que l’accès à la zone voisine était strictement interdit. D’autre part, S4 n’existe pas, du moins selon les responsables. On dit que la base infâme est cachée sur le terrain de Nellis AFB, près de Papoose Range. La seule façon d’atterrir ou de décoller de cette base est à travers des portes coulissantes massives camouflées et inclinées de manière à correspondre à l’angle des pentes voisines. À S4, ils apprécient vraiment le secret.

Bob Lazar a réclamé seulement quelques-uns qui ont été autorisés pour l’accès à S4 et ils ont été transportés dans les autobus conduisant le long d’un chemin de terre indescriptible. Si cette installation secrète est un endroit réel, il est logique pour le gouvernement de vouloir le garder caché.

Jan Harzan, directeur exécutif du Mutual UFO Network (MUFON), soutient les réclamations de Lazar. Sa croyance est que la zone 51 est trop découverte pour n’importe quelle activité OVNI significative. Alors ils ont déplacé le spectacle à S4.

«Sur la base d’informations privilégiées, c’est là que se déroule le travail sur des engins récupérés extraterrestres», a déclaré Harzan à Forbes. «Donc, quand le président ou d’autres fonctionnaires qui proclame fièrement qu’il n’y a pas d’OVNI ou d’extraterrestre à la zone 51, ça peut être techniquement corrects parce qu’ils sont à S4.

En tant qu’exécutif à l’autorité du monde sur les rapports d’OVNIS, Harzan a vu et entendu beaucoup de choses. Il dit que, selon son expérience, environ 5 à 10% de toutes les observations d’OVNI comportent des avions avancés comme les prototypes testés à la zone 51. Une autre tranche peut être attribuée à des phénomènes naturels, des avions conventionnels et des drones, mais il reste un pourcentage cohérent d’OVNI vraiment extraterrestre.

À première vue, il est difficile de distinguer les ovnis artificiels et les ovnis originaux, mais une fois que vous développez un œil pour cela, vous pouvez voir la différence qui est dans la carrosserie.

NOS Engin SONT TRÈS ANGULAIRE, AVEC UNE PLOMBERIE EXTERNE, joint ET AUTRE SUR LE CORPS DE l’ENGIN. CELLE D’ORIGINE EXTRATERRESTRE SONT TRÈS LISSE ET TOUS EST INTÉGRÉE A L’INTERIEUR AVEC AUCUNE COUCHES OU AUTRE SUR LE CORPS du Vaisseau. AU MOINS, C’EST NOTRE HYPOTHÈSE BASÉE SUR CE QUE NOUS VOUS VOYONS. « 

Maintenant, voici une belle précision qui pourrait être pratique. Cela irait à l’appui de la théorie selon laquelle l’engin de forme triangulaire que nous avons vu beaucoup récemment est en fait le TR-3B artificiel, inspiré des extraterrestres. Bien qu’il s’agisse d’un engin formidable avec une maniabilité et des vitesses bien au-dessus de celles de toutes les machines connues, ce n’est rien comparé aux OVNIS que nous voyons atteindre Mach 10 en moins d’une seconde et voler à l’intérieur des volcans actifs. Ceux-ci sont sans nul doute extraterrestres et leur équipement est hors de la portée de la science humaine.

Alors, qui croyez-vous ? Unicorn Aerospace ou le MUFON ?

Vous Aimerez Aussi :
Scroll Up
Advertisment ad adsense adlogger