Des scientifiques Russes ont trouvé des quantités MASSIVES d’échantillons EXTRATERRESTRE dans le désert iranien

Une équipe de scientifiques russes étudie environ 70 échantillons qui ont été recueillis dans le désert iranien. Les scientifiques disent que tous les échantillons ont été mesurés et catalogués....

Une équipe de scientifiques russes étudie environ 70 échantillons qui ont été recueillis dans le désert iranien. Les scientifiques disent que tous les échantillons ont été mesurés et catalogués.

Environ 13 kilogrammes de matériaux extraterrestres dont les propriétés sont semblables à celles des météorites ont été découverts par un groupe d’enquêteurs russes dans un désert iranien. La découverte a été faite grâce à quatre géologues de l’Université fédérale de l’Oural qui ont recueilli un grand nombre de fragments dans le désert de Lut – sud-est du pays – rapporte Sputnik News.

Spoutnik persan a parlé avec Viktor Grokhovsky un membre du Comité sur les météorites à l’Académie des sciences qui a dit: «Nous avions prévu d’envoyer une expédition dans le désert iranien Lut, dans l’intention de trouver une concentration de matériel extraterrestre, des météorites.

Le directeur scientifique du groupe, Víktor Grojovski, a expliqué que tous les échantillons ont été mesurés et catalogués. Les chercheurs évaluent leur âge et l’heure exacte où ils se sont séparés du corps parent. Le géologue en chef croit que les matériaux sont contemporains de la création du système solaire et ont environ 4,5 milliards d’années. Toutefois, afin de confirmer leur âge exact et l’origine des études supplémentaires doivent être effectuées.

Fait intéressant, les chercheurs estiment que 80% des échantillons recueillis sont des fragments de météorites dont la matière est bien préservée grâce à l’aridité et aux particularités du terrain. Certains des fragments (au moins 10 des 70 échantillons) appartiennent à un seul type de matériaux, de sorte qu’ils pourraient avoir fait partie d’une pluie de corps célestes.

S’adressant à Sputnik News, M. Grokhosvky a déclaré: « L’équipe a réussi à rassembler un nombre suffisant de matériels extraterrestres, avec le soutien de leurs collègues iraniens de l’Université de Kerman. Pendant le travail sur le terrain, environ 13 kilogrammes d’échantillons, qui sont considérés comme météorite, ont été trouvés. La moitié des fragments trouvés sont restés avec nos collègues iraniens; L’autre moitié est arrivée à notre laboratoire d’essai.

« Pour l’instant, les échantillons ont été mesurés et entrés dans le catalogue. Afin de déterminer l’âge des fragments trouvés, le scientifique doit considérer quand le fragment a été formé dans l’espace, et quand il s’est séparé de son corps parent et combien de temps il a passé sur la Terre.

«Sur la base des isotopes, il sera possible de parler de l’âge cosmogoniste, c’est- à- dire, combien de temps le corps extérieur de la météorite était sous la forme d’un astéroïde», a ajouté M. Grokhosvky.

SOURCE: Ancient-code

Vous Aimerez Aussi :
Scroll Up
Advertisment ad adsense adlogger