in

Des Hiéroglyphes égyptiens en Australie prouvent que le Monde Ancien était CONNECTÉ

Un ensemble de hiéroglyphes égyptiens découverts en Australie est une découverte inconfortable pour ceux qui contestent toutes les théories controversées, prouvant une fois de plus que les anciens ont voyagé plus loin que nous avions pensé auparavant. Si les anciens Égyptiens pouvaient voyager en Australie, de quoi d’autres étaient-ils capables ?

Selon des recherches récentes, ces hiéroglyphes ont été repérés dans les années 1900, et on a découvert environ 250 sculptures en pierre qui ont été faites a partir du folklore local pendant plus d’un siècle. Les Rapports des médias de la découverte ont été légers, ce qui est une bonne chose en raison du fait que se site antique qui peut réécrire l’histoire peut être préservée.

Les hiéroglyphes ont été nommés d’après leur emplacement; Kariong est une localité de la région de la côte centrale de la Nouvelle-Galles du Sud, à l’ouest de l’Australie Gosford le long de la route de la côte centrale.

Selon les habitants de cette communauté qui ont eu la chance de repérer et d’analyser ces hiéroglyphes, ils semblent être absolument anciens, écrits dans la manière archaïque des premières dynasties, un style qui ne pouvait pas être étudié beaucoup et ne pouvait pas être traduit par la plupart des égyptologues qui ont étudié la façon de lire l’égyptien moyen jusqu’à présent.

Selon les informations que les médias nous ont fournies, il n’y a pas plus d’une poignée de scientifiques sur Terre qui peuvent, en fait, lire et traduire ce schéma d’écriture ancienne, rendant ainsi les hiéroglyphes d’une plus grande valeur pour l’histoire du monde. Mais attendez, il y a un autre côté a cette découverte.

Selon une quantité considérable d’archéologues et de chercheurs, les glyphes de Gosford sont des falsifications modernes qui n’ont rien à voir avec l’Egypte ancienne. Quelques autres chercheurs considèrent que l’histoire contemporaine et archéologie n’accepteraient certainement pas les hiéroglyphes comme authentiques étant donné qu’ils pouvaient changer le visage de l’histoire ancienne.

Ray Johnson, un archéologue bien connu avait soi-disant traduit les anciens hiéroglyphes pour le Musée des Antiquités du Caire et a réussi à mener la recherche appropriée et la traduction des deux parois en face des hiéroglyphes égyptiens. Ainsi, il a plus tard prouvé qu’ils étaient de la troisième dynastie (approximativement 2 500 av J.C).

Sa traduction révèle l’histoire d’une chronique catastrophique des anciens explorateurs égyptiens qui ont fait naufrage après la mort de leur chef royal, « Lord Djes-eb », dans une terre étrange et hostile. Un groupe de trois grappes d’hiéroglyphes encapsule le nom de «Ra-Jedef» en tant que roi du Nil inférieur et supérieur, fils de «Khufu» qui est le fils du roi «Sneferu».

Comme les chercheurs qui soutiennent cette théorie affirment, ces manières archaïques de l’écriture contiennent une forme ancienne de hiéroglyphes. Par conséquent, cette découverte est en accord avec les chercheurs qui soutiennent les théories affirmant que ces hiéroglyphes sont authentiques.

Cependant, les chercheurs de différentes universités qui ont étudié ces symboles ont pu les considérer comme faux parce qu’ils ne connaissaient pas leur valeur réelle, mais ils ont été corrélés avec l’écriture archaïque phénicienne et sumérienne.

Le Professeur Nageeb Kanawiati, du Département d’Égyptologie, a eu la chance d’examiner certaines photographies prises par le NPWS (Parc National et Service de la Faune) en 1983 et basées sur ceux qu’il affirme, que bien que certains des écrits aient des symboles égyptiens, les hiéroglyphes ne font absolument aucun sens à tous, comme si c’était une collection de mots égyptiens et des symboles faits par des amateurs.

Cependant, beaucoup de gens croient que ces hiéroglyphes sont complètement vrais et d’authentiques hiéroglyphes égyptiens. Comme dans toute autre histoire, il y a deux camps. Certaines personnes appuient la théorie des hiéroglyphes égyptiens trouvés en Australie, tandis que d’autres croient que c’est un pur canular. En fin de compte, vous décidez si c’est vrai ou non, basé sur vos propres croyances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *