Des empreintes Géantes découvertes dans un Temple antique en Syrie

Des preuves que les géants ont parcouru autrefois la terre peuvent être trouvées partout dans le monde, cette empreinte énorme donne-t-il une preuve de plus sur leur existence ? Les...

Des preuves que les géants ont parcouru autrefois la terre peuvent être trouvées partout dans le monde, cette empreinte énorme donne-t-il une preuve de plus sur leur existence ?

Les ruines du temple Ain Dara se trouvent dans le village syrien éponyme situé juste au nord-ouest d’Alep. Construit vers 1300 av J-C, ce lieu de culte est semblable en architecture et en portée au plus célèbre Temple de Salomon.

Les archéologues ne savent pas très bien à quelle divinité ce temple a été consacré et la multitude de sculptures et de bas-reliefs qui ornent les murs du site archéologique rendent difficile de choisir un gagnant clair. Mais la preuve la plus intrigante et convaincante à Ain Dara, et situer sur le sol.

Avant d’entrer, l’œil curieux et vif remarquera rapidement une signature étrange. Au lieu d’un tapis de bienvenue, il y a une paire de grandes empreintes de pieds nus gravée dans le plancher de la pierre a l’entrée du temple. On peut trouver une troisième empreinte au-delà des deux premières, taillée sur le seuil, comme pour représenter l’entrée d’un pied immense dans le lieu de culte.

Mesurant plus de 3 pieds de longueur, ces empreintes auraient appartenu à un humanoïde qui mesurer plus de 60 pieds de hauteur!

Tirées de leur contexte, ses sculptures sont assez étranges, mais quand nous intégrons l’ensemble du complexe et les représentations des divinités sur le site, le mystère est heurté encore plus loin.

Les archéologues ont longtemps spéculé que les empreintes appartenaient à l’un des dieux vénérés à Ain Dara. Les sculptures d’Ishtar et le dieu sumérien de l’orage Ba’al Haddad ornent les murs, mais il y a une prise: ils portent tous des chaussures aux orteils enroulés. Un dieu aurait-il besoin d’enlever ses chaussures avant d’entrer dans la place érigée par leurs dévots ? Hautement improbable.

Pour les croyants dans l’histoire alternative, ces empreintes de pieds servent de rappel à une époque où les «dieux» ont marché sur la Terre et l’ont fait trembler sous leurs pieds lourds. La mythologie de la grande région entourant Ain Dara laisse certainement place à cette hypothèse comme l’histoire des géants et leurs relations avec l’humanité abondent à l’Est.

La Mésopotamie est largement considérée comme le berceau de la civilisation, donc il serait logique de chercher l’influence des dieux extraterrestre dans la région.

Alors, que pensez-vous de ses sculptures hors du commun – Simplement des représentations artistiques, où peut-être que le créateur a juste abuser sur les proportions, ou esse de vraie empreinte laissée par les géants anciens ?

Vous Aimerez Aussi :
Scroll Up
Advertisment ad adsense adlogger