Un Ascenseur pour se rendre dans l’Espace dans 30 ans ?

Le développement du tourisme spatial est plus que jamais d’actualité. Le projet de l’ascenseur spatial est loin d’être abandonnée, et ce serait désormais une entreprise japonaise qui tiendrait la barre...

Le développement du tourisme spatial est plus que jamais d’actualité. Le projet de l’ascenseur spatial est loin d’être abandonnée, et ce serait désormais une entreprise japonaise qui tiendrait la barre pour réaliser ce projet fou !

L’idée de l’ascenseur spatial date de plus d’un siècle lorsque Constantin Tsiolkovski, un scientifique russe à qui l’on attribue les fondements de l’astronautique moderne, imaginait une tour de 35 790 km partant de la Terre. Celle-ci permettrait d’amener par un ascenseur des charges en orbite géostationnaire. Plusieurs théories se sont ensuite développées durant le siècle sans qu’un projet viable ne puisse voir le jour.

Plusieurs projets d’ascenseur spatial sont nés depuis 2010, et si le laboratoire Google X a tenté d’en mettre un sur pied, ce dernier a renoncé pour des raisons de viabilité économique. En 2012, la société américaine LifePort a réuni 100.000 dollars sur Kickstarter afin de tester sa technologie à une échelle réduite et s’est donné la mission de construire un ascenseur spatial digne de ce nom à moyen terme, mais les nouvelles tardent à arriver.

« Il sera aussi facile d’embarquer dans une navette spatiale que de prendre un avion de ligne. »

Ces mots sont ceux de le directrice de la start-up canadienne Toth Technology, qui en 2014 a dévoilé son projet de construire une tour d’une vingtaine de kilomètres de haut, baptisée ThothX Tower, fabriquée en pneumatique renforcé et équipée d’une piste d’atterrissage au sommet afin de permettre aux pilotes de véhicules spatiaux de se poser et ainsi faire le plein de carburant, dans le but de réapprovisionner les équipages en marchandises. Cependant, aucune date n’a été avancée pour le début d’éventuels travaux et aucun lieu n’a été mentionné.

Un ascenseur de 100 000 km ?

Et si c’était une société japonaise qui raflait la mise ? L’entreprise en question serait le géant de la construction Obayashi, à qui l’ont doit de nombreux édifices tels que la tour Skytree à Tokyo, plusieurs stades ou encore le métro de Dubaï. L’ascenseur spatial, la firme nippone indique pouvoir le construire d’ici à 2050.

L’idée est de fabriquer des câbles à l’aide de nano-tubes bien plus résistants que ceux existant en acier, une invention récente donnant de nouveaux espoirs. Selon Obayashi, il sera possible de hisser, sur une distance d’environ 100.000 kilomètres, un genre de navettes propulsées par des moteurs magnétiques. Celles-ci seraient alors chargées de transporter des marchandises et des passagers vers une station spatiale internationale adaptée en fonction.

Une semaine entière sera requise pour faire le trajet entre la Terre et cette fameuse station, tandis que le coût d’une telle construction sera tout simplement faramineux. Cependant, selon la firme japonaise, les coûts ne devraient pas dépasser ceux d’une navette classique. Au Japon, les universités planchent sur de nombreux éléments pouvant entrer dans le cadre de ce projet incroyable, comme différents type de tractions, de cabines d’ascenseur ou de navettes robotiques.

Yoji Ishikawa, chef du département de recherche et développement de la firme Obayashi estime que ce ne sera pas seulement un état ou une société qui pourra construire l’ascenseur spatial, mais une alliance coopérative internationale. À suivre !

Voici une vidéo explicative publiée par la Obayashi :

SOURCE

Vous Aimerez Aussi :
Scroll Up
Advertisment ad adsense adlogger