Appareil pour Nettoyer l’espace des Débris Spatiaux

Le vendredi 9 décembre 2016, le Japon a lancé un vaisseau cargo de ravitaillement destiné aux six membres de l’équipage de l’ISS. Mais ce n’est pas tout puisqu’un engin destiné...

Le vendredi 9 décembre 2016, le Japon a lancé un vaisseau cargo de ravitaillement destiné aux six membres de l’équipage de l’ISS. Mais ce n’est pas tout puisqu’un engin destiné à nettoyer l’espace de ses débris spatiaux est attaché au vaisseau.

C’est à 14 h 26, heure française, le vendredi 9 décembre 2016, que le vaisseau cargo Kounotori 6 (HTV6) a décollé de la base nippone de Tanegashima. Celui-ci est destiné à ravitailler les six membres de l’équipage de la Station Spatiale Internationale avec environ quatre tonnes et demie de matériel, notamment de l’eau potable, des piles ou encore du matériel scientifique. Le vaisseau cargo devrait arriver à destination de l’ISS dans quatre jours, mais le ravitaillement n’est pas le seul objectif de cette mission.

En effet, le vaisseau cargo Kounotori 6 embarque avec lui un engin de nettoyage des débris spatiaux. Ainsi, les membres de Jaxa (l’agence spatiale japonaise) vont tester une technique visant à déplacer les débris spatiaux générés par l’Homme de manière à ce qu’ils approchent de la Terre et plongent dans l’atmosphère pour s’y consumer. Il faut dire que les débris spatiaux sont devenus problématiques : leur accumulation provoque des centaines de collisions chaque année avec, entre autres, les satellites qui sont eux aussi de plus en plus nombreux.

Cet engin se présente sous la forme d’un câble dit électrodynamique composé de filaments d’acier et d’aluminium et qui est attaché au vaisseau. Comme l’expliquent les scientifiques, l’électricité générée par cette longe lorsqu’elle se balance dans le champ magnétique de la Terre « devrait avoir pour effet de ralentir la course des déchets, les faisant descendre progressivement, jusqu’à finir par entrer dans l’atmosphère et brûler sans atteindre la surface terrestre ». Ce câble électrodynamique a nécessité une dizaine d’années de développement et est le fruit de la collaboration de l’agence spatiale japonaise et l’entreprise Nitto Seimo, un fabricant de filets de pêche.

SOURCE

Vous aimerez aussi

Scroll Up

Aidez-nous à grandir!😊

Suivez-nous sur vos réseaux sociaux favoris. Un petit like ne coûte rien. C’est grâce à vous que nous existons.