Un Grand chercheur Confirme qu’il y avait des Aliens à Roswell

Wernher von Braun était un ingénieur allemand qui travailla de longues années pour la NASA. Pionnier de l’astronautique, il affirma que des corps d’origine extraterrestre avaient bien été retrouvés...

Wernher von Braun était un ingénieur allemand qui travailla de longues années pour la NASA. Pionnier de l’astronautique, il affirma que des corps d’origine extraterrestre avaient bien été retrouvés à la suite du crash de Roswell en 1947. Ces révélations sont d’autant surprenantes qu’elles proviennent d’un scientifique hautement considéré.

Russ Hamersley écrit:

« Après la Seconde Guerre mondiale, un certain nombre de scientifiques allemands très réputés ont été amenés aux États-Unis dans le cadre d’un programme appelé ‘Operation Paper Clip’. »

Leur chef était le Dr Wernher von Braun, directeur technique du centre d’essais de Peenemünde, où il participa à la mise au point du missile balistique V2. Après la guerre, il travailla sur des missiles guidés pour l’armée des États-Unis et fut ensuite nommé directeur du Centre de vols spatial Marshall à la NASA.

En 1970, il devint administrateur associé au sein de cette même agence spatiale.

Dans le livre de Robert Trundle, intitulé ‘Is ET Here‘, il discute de la relation qu’entretenait Clark C. McClelland (astronaute Américain) et Von Braun. Après une réunion de sensibilisation aux vols en avion, McClelland et Von Braun quittèrent le Cocoa Beach Ramada Inn et se rencontrèrent dans un patio situé à l’arrière.

Un jour, les scientifiques de l’équipe de Von Braun lancèrent des roquettes V-2 au Centre de lancement de White Sands en 1947, non loin de Roswell, au Nouveau-Mexique. McClelland demanda alors à Von Braun :

« Est-ce que l’incident de Roswell est bien arrivé ? Est-ce qu’un engin extraterrestre a été récupéré avec des corps à l’intérieur ? »

A cette question, Von Braun se leva. Il alluma une cigarette en levant les sourcils, réfléchit un instant, puis se mit à discuter ouvertement de ce fameux accident. Il expliqua comment lui et ses associés avaient été emmenés sur le site du crash après que la majeure partie du personnel militaire avait quitté la scène. Von Braun déclara :

« L’extérieur de cet engin spatial n’était pas en métal comme nous le pensions, mais il semblait être fait de quelque chose de biologique, comme de la peau. »

McClelland comprit rapidement que cet engin était, en réalité, une sorte d’organisme vivant. De plus, le scientifique lui confirma que des corps extraterrestres avaient bien été récupérés et qu’ils avaient été conservés dans une tente médicale installée près de l’OVNI.

Les êtres étaient petits, très fragiles et de nature reptilienne. Von Braun comparait leur peau à celle des serpents à sonnettes que lui et son groupe avaient déjà rencontrés à White Sands. Von Braun précisa :

« J’étais intrigué par la nature des débris. Le matériau était très mince, d‘une couleur d’aluminium, semblable à l’emballage de gomme à mâcher. L’intérieur du vaisseau ne comportait aucun instrument, comme si les créatures et leur engin ne constituaient qu‘une seule entité. »

SOURCE

Vous aimerez aussi

Scroll Up

Aidez-nous à grandir!😊

Suivez-nous sur vos réseaux sociaux favoris. Un petit like ne coûte rien. C’est grâce à vous que nous existons.