Scientifiques Nazis qui ont aidé les Américains durant la Guerre froide et la Conquête Spatiale

Ils sont 88 scientifiques nazis à avoir été exfiltrés pour collaborer avec les États-Unis, mettant leur savoir-faire  au service de l’armée pour une précieuse aide durant la Guerre froide,...

Ils sont 88 scientifiques nazis à avoir été exfiltrés pour collaborer avec les États-Unis, mettant leur savoir-faire  au service de l’armée pour une précieuse aide durant la Guerre froide, puis pour la conquête spatiale avec une participation à quelques-uns des programmes spatiaux majeurs des États-Unis.

Après avoir réalisé le niveau très élevé de compétences techniques et de savoir-faire des scientifiques nazis qui ont notamment développé de redoutables agents infectieux et gaz neurotoxiques ou encore les célèbres missiles V-1 et V-2 durant la Seconde Guerre mondiale, les Russes et les Américains ont convoité ces scientifiques. Comme nous l’apprend Slate, ce serait Wernher von Braun, ingénieur et inventeur du missile V-2, qui aurait choisi les États-Unis, un choix par défaut : « Nous méprisons les Français ; les Russes nous terrifient ; nous ne pensons pas que les Anglais aient les moyens de nous payer ; donc tout ce qu’il nous reste, ce sont les Américains ».

Les États-Unis ont alors décidé d’exfiltrer et de blanchir 88 scientifiques nazis, une opération baptisée « Paperclip ». Les Américains n’avaient « aucune idée qu’Hitler avait créé tout cet arsenal de gaz neurotoxiques ou qu’il travaillait sur la peste bubonique. C’est là que l’opération Paperclip a vu le jour, quand le Pentagone a soudain réalisé, qu’ils se sont dit “Attendez, il nous faut ces armes !” » évoque Annie Jacobsen, auteure du livre « Operation Paperclip: The Secret Intelligence Program That Brought Nazi Scientists To America ».

Lancement d’un missile V2 depuis la côte allemande en 1943 – Bundesarchiv, Bild 141-1880 / CC-BY-SA 3.0

Cette opération est restée secrète pendant plusieurs décennies. Pour l’armée américaine, ces scientifiques nazis ont fabriqué des missiles balistiques avec notamment le missile Jupiter qui a joué un rôle-clef durant la Guerre froide avec l’Union soviétique.

Dès 1960, ces 88 scientifiques nazis (ou « prisonniers de paix » comme ils s’étaient autoproclamés) ont été transférés vers un tout autre service, à savoir la Nasa, créée deux ans plus tôt en juillet 1958. Ils ont alors contribué à la mise en place des premiers programmes américains de vols habités Mercury et Gemini, mais également fabriqué les fusées Saturn, dont la Saturn V du programme Apollo qui a pris part à la conquête de la Lune.

SOURCE

Vous Aimerez Aussi :
Scroll Up
Advertisment ad adsense adlogger