in

Théorie intéressante pour expliquer le mystère du Triangle des Bermudes

Le Triangle des Bermudes, cette zone hypothétique où navires et avions ont été mystérieusement coulés, continue de fasciner. Si l’on a longtemps parlé d’une éventuelle implication du méthane, une nouvelle théorie pourrait enfin expliquer les phénomènes qui se passent dans cette zone de l’Océan Atlantique.

Le Triangle des Bermudes forme une zone s’étirant entre la pointe sud de la Floride, l’île de Porto Rico et les Bermudes, sur une superficie tournant autour des 500 000 kilomètres carrés. Réputée pour être le théâtre de nombreuses disparitions de navires ou d’avions, nombreuses ont été les théories qui ont tenté d’expliquer ces phénomènes. Récemment, c’est une équipe de météorologues qui a fait part de ses conclusions et de son intéressante théorie.

Dans un petit documentaire réalisé pour l’émission What on Earth? de Science Channel, c’est un phénomène météorologique très particulier qui est mis en avant, à savoir des nuages imposants d’une forme hexagonale inhabituelle. Avec des dimensions comprises entre 30 et 780 kilomètres, ces formations nuageuses peuvent être observées sur des images du satellite Terra de la NASA. « Les images satellite sont vraiment bizarres. Ces espèces de formes hexagonales au-dessus de l’océan sont essentiellement des bombes d’air« , comme le météorologue Randy Cerveny qui est en charge de cette étude le commente dans le documentaire.

Pour Randy Cerveny, ces structures seraient capables d’engendrer des dépressions de type « micro rafales » avec des vents très forts dont la vitesse est estimée à près de 270 km/h. Ceux-ci jailliraient de la base du nuage pour percuter l’océan, créant des ondes capables de provoquer de fortes perturbations en surface et suffisamment puissantes pour couler les appareils qui s’y trouveraient à ces moments-là.

Bien entendu, il ne s’agit encore pour le moment que d’une théorie qui doit être prise comme telle et pas comme l’explication définitive aux quelques 100 naufrages et 75 écrasements qui sont survenus jusque là au Triangle des Bermudes.

SOURCE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *