Un Hacker s’attaque aux Illuminati et finit en Prison

Vouloir s’attaquer aux puissants Illuminati peut coûter extrêmement cher. Un hacker roumain en a d’ailleurs récemment fait les frais. Il a ainsi été condamné à quatre ans de prison...

Vouloir s’attaquer aux puissants Illuminati peut coûter extrêmement cher. Un hacker roumain en a d’ailleurs récemment fait les frais. Il a ainsi été condamné à quatre ans de prison pour avoir fait des recherches poussées sur cette légendaire société secrète.

L’homme dont il est question dans cet article se surnomme « Guccifer » (un mélange de « Gucci » et de « Lucifer »). Celui-ci, né au début des années 1970, a récemment été condamné à 52 mois de prison ferme pour s’être « infiltré dans les messageries de la famille des deux anciens présidents des États-Unis, George H. W. Bush (de 1989 à 1993) et George W. Bush, son fils (de 2001 à 2009). »

Parmi les victimes de cet informaticien il ne figure pas que les Bush. En effet, on retrouve également l’ancien secrétaire d’État Colin Powell ainsi que Sidney Blumenthal, un conseiller de la candidate démocrate Hillary Clinton.

Le hacker, à l’instar du britannique Gary McKinnon, est un adepte des théories du complot. C’est la raison pour laquelle il s’est également attaqué aux comptes mails des membres duC.F.R. (« Council on Foreign Relations ») et ceux de la famille Rockefeller. Adam Posen, économiste américain et membre du C.F.R. et de la commission Trilatérale, a vu aussi ces mails dérobés par ce hacker, désormais mondialement célèbre.

Pour expliquer ses actes, il a envoyé une lettre à Fox News. En voici un court extrait :

« Ma volonté était de dévoiler pleinement les agissements des Illuminati ainsi que leurs crimes mais j’ai échoué ! Hillary Rodham Clinton est l’une des grandes prêtresses de ce groupe occulte et satanique. Il faut comprendre leur nature maléfique et profondément corrompue pour comprendre ce dont je parle. »

« Même si je sais que j’ai consacré énormément de temps et d’efforts pour exposer les crimes des Rockefeller, des Bush, de Clinton et de beaucoup d’autres, peut-être que mes compétences n’égalaient pas mes convictions. »

« Je m’excuse donc auprès des soldats inconnus qui luttent pour mener le combat contre ces monstres. Beaucoup d’entre eux mettent leur vie en péril en faisant cela derrière leur écran, depuis l’intérieur ou l’extérieur du système. »

SOURCE

Vous aimerez aussi

Scroll Up

Aidez-nous à grandir!😊

Suivez-nous sur vos réseaux sociaux favoris. Un petit like ne coûte rien. C’est grâce à vous que nous existons.