L’une des plus grosses fusées Jamais Construites

Blue Origin, l’entreprise spatiale américaine de Jeff Bezos, également PDG d’Amazon, a présenté son futur lanceur baptisé « New Glenn », lequel sera décliné en deux versions. Après son lancement, il...

Blue Origin, l’entreprise spatiale américaine de Jeff Bezos, également PDG d’Amazon, a présenté son futur lanceur baptisé « New Glenn », lequel sera décliné en deux versions. Après son lancement, il s’agira du plus imposant des lanceurs actuellement en service, l’un des plus gros jamais construits.

Le tout premier astronaute américain à avoir effectué un survol de la Terre en orbite était John Glenn. C’est en hommage à ce pionnier que la société spatiale Blue Origin a baptisé son futur lanceur « New Glenn », dévoilé le lundi 12 septembre dernier. Des dimensions colossales pour New Glenn et ses deux versions différentes : 7 mètres de diamètre et 82 mètres de haut pour sa version « légère » à deux étages, et jusqu’à plus de 95 mètres de haut pour la version « lourde » à trois étages. À titre de comparaison, Ariane 5, le plus gros lanceur européen atteint lui les 55 mètres de haut.

Blue Origin a également présenté le premier étage du lanceur seul, celui que la société compte récupérer et réutiliser après chaque lancement. Du point de vue de la taille, seule la fusée Saturn V rivalise avec le « New Glenn », ce lanceur, le plus gros jamais construit, qui était utilisé dans les années 1960 pour amener les premiers hommes sur la lune, et retiré du service en 1973. « Nous avons l’intention de faire voler New Glenn pour la première fois à la fin de cette décennie, avec un lancement historique depuis le complexe 36 de Cap Canaveral en Floride » déclare Jeff Bezos, PDG de Blue Origin.

Le lanceur New Shepard de Blue Origin

Si jusque là, Blue Origin se contentait d’envoyer ses lanceurs à 100 km d’altitude, frontière symbolique entre l’atmosphère terrestre et l’espace, il s’agit là de passer la vitesse supérieure et d’aller beaucoup plus haut, en se donnant les moyens de s’attaquer au marché des satellites commerciaux ou même du ravitaillement de la station spatiale internationale. Il est à noter que la présentation de ce futur lanceur intervient quelques jours après l’échec du concurrent SpaceX à faire atterrir son lanceur Falcon 9, lequel a explosé.

SOURCE

Vous aimerez aussi

Scroll Up

Aidez-nous à grandir!😊

Suivez-nous sur vos réseaux sociaux favoris. Un petit like ne coûte rien. C’est grâce à vous que nous existons.