Une exoplanète à trois couchers de soleils

Des scientifiques annoncent la découverte d’une exoplanète qui orbite autour de trois étoiles. C’est un coucher de soleil de plus que sur Tatooine, la planète à deux soleils de Star...

Des scientifiques annoncent la découverte d’une exoplanète qui orbite autour de trois étoiles. C’est un coucher de soleil de plus que sur Tatooine, la planète à deux soleils de Star Wars.

Une équipe de chercheurs de l’Université d’Arizona, aux États-Unis, annonce la découverte d’un système unique en son genre. Direction le Centaure, et sa Constellation, à la rencontre de la planète HD 131399Ab. Découverte grâce au Very Large Telescope (VLT), basé au Chili, l’exoplanète se situe à quelque 320 années-lumière de la Terre et est âgée de 16 millions d’années, ce qui fait d’elle l’une des plus jeunes exoplanètes découvertes à ce jour.

Jusque là, rien de très étonnant me direz-vous, HD 131399Ab pouvant alors se confondre avec les quelques trois autres milliers d’exoplanètes à ce jour découvertes. Mais la belle intrigue. En effet, découverte orbitant autour de trois étoiles, les scientifiques pensaient jusque là que ce type de structure était instable.

Avec une masse d’environ quatre fois celle de Jupiter, HD 131399Ab est l’une des plus jeunes exoplanètes découvertes à ce jour, certes, mais également l’une des premières observées directement. Sur place, rien de très similaire à notre Terre, sagement postée à 150 millions de kilomètres de son étoile. HD 131399Ab, elle, évolue autour d’un astre 80% plus gros que notre Soleil à une distance deux fois plus grande que celle entre Pluton et le Soleil. Mais le plus étonnant, ce sont ces deux autres étoiles, plus lointaines,qui tournoient rapidement entre elles et influencent sans doute aussi l’orbite de l’exoplanète.

Kevin Wagner, qui participe à cette étude parue dans le très célèbre Science, explique : « pendant presque la moitié de la révolution de la planète, qui dure 550 années terrestres, les trois astres sont visibles dans le ciel« . D’après les chercheurs, l’exoplanète présenterait une température de surface de 580°C. Rien à voir avec nos températures estivales, bien que cette caractéristique fasse d’elle l’une des plus froides observées directement. L’équipe a également réussi à déterminer l’évolution des étoiles dans le ciel de la planète. Pendant de nombreux mois, elle aurait ainsi un coucher de soleil triple. À d’autres moments en revanche, les étoiles seraient parfaitement organisées pour que le coucher de l’une corresponde au lever d’une autre.

L’origine de cette planète reste pour le moment un mystère, et surprend les scientifiques. Mais force est de constater que l’emplacement d’HD 131399Ab sur une large orbite dans un système triple démontre que les planètes massives peuvent être trouvées sur des orbites longues et éventuellement instables dans les systèmes multi-étoiles.  Selon Wagner, « Nous ne pouvons pas encore dire que cela élargit notre compréhension des types de systèmes planétaires, mais cela montre qu’il y a plus de variété que ce qu’il nous semblait possible. Notre conclusion est que les planètes de systèmes multi-étoiles ont été beaucoup moins étudiées, mais sont potentiellement aussi nombreuses que les systèmes à une étoile« , conclut le chercheur.


SOURCE

Vous Aimerez Aussi :
Scroll Up
Advertisment ad adsense adlogger