in ,

Un système solaire, ou une Année dure… Un jour

Les astronomes ont étudié les secrets d’un système solaire extraterrestre dont les orbites planétaires sont synchronisées dans une chorégraphie cosmique inhabituelle. Sur l’une d’elles, une année équivaut à une journée sur Terre.

Bienvenue sur Kepler-80, le système planétaire qui doit son nom au télescope spatial de la NASA qui l’a découvert en 2012. Étroitement espacées, les planètes à l’intérieur du système, situé à 1 100 années-lumière de la Terre, peuvent se vanter d’une configuration orbitale rare.

Kepler-80 se compose de cinq planètes, qui se déplacent autour de leur étoile en un, trois, quatre, sept et neuf jours terrestres. Les planètes sont toutes rocheuses, avec des masses similaires estimées à environ quatre à six fois celle de la Terre, bien que les deux planètes les plus extérieures soient presque deux fois plus grandes (cela a été attribué à une atmosphère riche en hydrogène / hélium). La petite particularité de ces planètes, c’est que ces dernières se sont retrouvées « entassées » dans une zone environ 150 fois plus petite que l’orbite de la Terre autour du soleil.

Jusqu’ici, rien d’anormal, Kepler-80 étant l’une des centaines de systèmes avec des planètes intérieures étroitement espacées. Ces systèmes sont habituellement composés de trois à sept planètes orbitant autour de leur étoile en 100 jours ou moins. Mais ce qui est étrange, c’est que les quatre planètes extérieures ont des orbites dites »synchronisées », ou « en résonance », qui maintiennent l’ensemble du système gravitationnel stable :

« Les quatre planètes extérieures reviennent à la même configuration tous les 27 jours », explique Darrin Raozzine, l’une des co-auteurs de l’étude.  Un arrangement produit, selon la chercheuse, par un processus de migration planétaire dans lequel les quatre planètes se sont rapprochées de l’étoile tout en se formant.

Ce nouveau type de système planétaire, tout à fait différent de notre propre système solaire, est en train de changer la façon dont les scientifiques pensent la façon dont les planètes se forment, y compris la Terre.

SOURCE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *