in , ,

Des dunes martiennes ressemblent à du morse, la Nasa le déchiffre

Un dispositif chargé de photographier la surface de mars depuis la station spatiale MRS (Mars Reconnaissance Orbiter) a capturé parmi les sables de la planète rouge quelques dunes semblables à des signes de code morse. L’agence spatiale américaine a interprété l’un de ces signes.

En orbite autour de la planète rouge depuis une dizaine d’années, la station spatiale MRS (Mars Reconnaissance Orbiter) embarque un dispositif appelé HiRISE, pour High Resolution Imaging Science Experiment. C’est ce dernier qui a repéré sur la dune Hagal, située juste au sud du pôle Nord de Mars, et photographié des motifs à la forte ressemblance avec des signes du code morse.

Cette dune est située sur une plaine d’une forme presque parfaitement circulaire, qui serait un cratère recouvert de sable. Là bas, les vents soufflent autour de la plaine d’une manière bien particulière, et ces « signes » en forme de ligne se sont formés par des courants d’air bidirectionnels qui soufflent perpendiculairement à la dune. Pour ce qui est des « signes » en forme de point, ils se forment lorsqu’un élément interrompt le processus de formation des tirets, mais les scientifiques n’expliquent pas encore quel est cet élément qui interrompt le processus.

L’une de ces inscriptions en morse a été interprétée par Veronica Bray, chercheuse à l’Université d’Arizona, à Tucson (Etats Unis) et assignée à la caméra HiRISE, et selon elle, l’inscription déchiffrée signifie « NEE NED ZB 6TNN DEIBEDH SIEFI EBEEE SSIEI ESEE SEEE!! ».

Mars est à l’heure actuelle l’une des planètes de notre système solaire les plus étudiées, avec quatre autres sondes orbitales qui tournent autour ainsi que deux rovers qui évoluent directement sur le sol martien, à savoir Opportunity depuis 2004 et Curiosity depuis 2012. Une nouvelle sonde viendra compléter le travail déjà important réalisé autour et sur Mars, puisque cette année, la sonde russo-européenne ExoMars-2019 va se placer sur son orbite, avec pour mission d’effectuer des recherches à la fois sur l’orbite et sur la surface de Mars.

SOURCE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *