Découverte archéologique pourrait résoudre un mystère biblique

Mais d’où viennent les Philistins ? On n’avait pas beaucoup d’information sur ces individus dépeints dans la Bible comme étant le peuple de Goliath. Des fouilles archéologiques ont aujourd’hui permis...

Mais d’où viennent les Philistins ? On n’avait pas beaucoup d’information sur ces individus dépeints dans la Bible comme étant le peuple de Goliath. Des fouilles archéologiques ont aujourd’hui permis de répondre à beaucoup de questions que se posaient les chercheurs et les historiens.

Très peu de données sont disponibles sur ces habitants du Moyen-Orient. Les seuls renseignements que l’on avait jusqu’à présent provenaient surtout de leurs ennemis, mais plus de 30 ans de fouilles archéologiques ont permis de mettre au jour des informations sur ce peuple disparu. Leur langue reste toujours une énigme, mais nous en savons désormais plus sur leur mode de vie. Le peu de précisions que l’on avait venait surtout des écrits bibliques. Parmi eux auraient figurés Delilah (qui a volé Simon) ou le géant Goliath (vaincu par David). Ils ont souvent été associés au peuple de la mer et d’anciens récits les décrivent comme étant en guerre avec leurs voisins.

Les corps découverts sont au nombre de 211 et remontent du 8e au 11e siècle avant Jésus-Christ. Les fouilles ont également permis la découverte d’une ville-clé de l’ancienne communauté des Philistins. Les archéologues ont donc découvert des vestiges de crémations, qui étaient pourtant rares et assez onéreuses à l’époque. Pour autant, certains individus étaient également enterrés et les os collectés un an plus tard en général pour être déplacés vers une deuxième tombe. Leur méthode était réellement différente des procédés de l’époque. Contrairement aux Égyptiens, les Philistins n’inhumaient pas leurs congénères avec des objets : seulement avec quelques bijoux et un peu de parfum. Ils se sont aussi aperçus que la ville était très en lien avec d’autres cités de la Méditerranée.

Cette découverte va permettre de pouvoir en dire beaucoup plus, au fur et à mesure des analyses, sur un peuple qui était jusque là connu pour être « mangeur de cochons ». En effet, plusieurs villes des Philistins ont été détruites par les Grecs ou les Romains. Peu de vestiges étaient présents ce qui ne permettait pas d’en savoir plus sur leur mode de vie. La découverte est tellement précieuse qu’elle est gardée secrète depuis 3 ans. Effectivement, le site a été découvert il y a près de 3 ans, mais les archéologues attendaient d’en savoir plus et voulaient protéger le site. Ils ont désormais fini les fouilles, c’est pourquoi ils n’ont annoncé ces révélations que maintenant.

SOURCE

Vous aimerez aussi

Scroll Up

Aidez-nous à grandir!😊

Suivez-nous sur vos réseaux sociaux favoris. Un petit like ne coûte rien. C’est grâce à vous que nous existons.