in

Attentat de Nice : un témoin affirme qu’il y avait 2 terroristes

Alors que la France est encore sous le choc à la suite de l’attentat survenu à Nice le 14 juillet 2016, les médias alternatifs ont commencé à recueillir des preuves convaincantes qui contredisent les thèses officielles. Ainsi selon un témoin, il n’y aurait pas eu un mais deux terroristes !

Baï Parchoev était sur la promenade des Anglais au moment des faits, comme il l’a raconté au quotidien russe Izvestia. Ses propos, traduit par le Courrier de Russie, sont sans ambiguïté :

« J’étais à Nice depuis un mois et demi, alors que j’étais censé n’y passer que trois jours. Ça s’est fait comme ça. J’avais d’abord atterri à Milan, pour la finale de la Ligue des champions. Mais ensuite, avec des amis, on a décidé d’aller passer quelques jours à la mer. Puis l’Euro a commencé, et nous avons décidé de rester. Je devais retourner à Moscou jeudi dernier, précisément. »

« J’étais à Nice depuis un mois et demi, alors que j’étais censé n’y passer que trois jours. Ça s’est fait comme ça. J’avais d’abord atterri à Milan, pour la finale de la Ligue des champions. Mais ensuite, avec des amis, on a décidé d’aller passer quelques jours à la mer. Puis l’Euro a commencé, et nous avons décidé de rester. Je devais retourner à Moscou jeudi dernier, précisément. »

Plus loin, dans l’entrevue, il raconte que cet acte de terrorisme a été perpétré par deux terroristes et non pas un comme le prétendent les grands médias et le gouvernement. Selon cet homme, tandis que l’un conduisait le camion, l’autre, son passager, tirait sur les passants :

« Heureusement, les terroristes sont arrivés un peu en retard – les gens avaient commencé à se disperser. À propos, je ne comprends pas pourquoi on ne parle que d’un terroriste ? Ils étaient deux ! Un qui conduisait, et un autre sur le siège passager, c’est lui qui a tiré. »

Ces révélations sont surprenantes et difficilement compréhensibles ; pourquoi les autorités ont-elles caché une telle information ? Est-ce la raison pour laquelle le gouvernement avait demandé à la ville de Nice de supprimer les images de vidéo surveillance ? C’est un grand mystère qui ne manquera pas d’alimenter les théories conspirationnistes …

SOURCE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *