in

Le plan d’action en cas de détection d’une civilisation extraterrestre dévoilé

alien-609607_960_720

Le célèbre astronome écossais Duncan Forgan a présenté un nouveau protocole de mesures à prendre par les scientifiques dans le cas d’une découverte de vie intelligente sur une autre planète.

Le plan a été publié sur le site arXiv.org.

M.Forgan souligne que le dernier protocole de ce genre a été développé par le comité des scientifiques du projet pour la Recherche d’une intelligence extraterrestre (SETI) en 1989. Selon ce document, si les chercheurs tombent sur une intelligence extraterrestre ils doivent demander à leurs collègues de confirmer la découverte, puis informer les organismes publics concernés et ensuite publier un communiqué de presse pour le grand public.

Cependant, ces règles ont été adoptées avant l’avènement d’Internet et des technologies numériques. Dans le nouveau contexte, M.Forgan recommande à tous les participants aux projets de recherche d’intelligence extraterrestre de créer un blog Internet, avec ses propres principes et critères, pour définir les résultats incorrects ainsi que les progrès.

Puis le scientifique conseille de faire attention à la sécurité informatique pour prévenir les piratages et violations de données. Selon lui, il est même nécessaire de rendre publics les accrochages non fondés avec une intelligence extraterrestre. Ainsi, les scientifiques pourraient éviter la suspicion du grand public que leurs données sont enlevées par les Men in Black.

Enfin, si les signes extraterrestres sont faux ou provoqués par des causes naturelles, les chercheurs doivent en faire la déclaration le plus vite possible, dans laquelle tous les faits seront expliqués en détail.

En avril dernier, les scientifiques de l’université Cornell aux Etats-Unis ont annoncé que le jour où il serait possible de contacter des civilisations extraterrestres au niveau intellectuel comparable au nôtre devrait arriver dans 1.500 ans. Un délai aussi important est dû au fait qu’il n’y a sans doute pas d’autres civilisations dans un rayon de 40 années-lumière autour de la Terre, ont-ils expliqué.

SOURCE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *