in

Deux jeunes filles enlevées par des extraterrestres au Québec

L’Association Québécoise d’Ufologie (« AQU ») a récemment enquêté sur l’une des affaires les plus retentissantes d’enlèvement par des extraterrestres. Il y a un peu plus de dix ans, deux jeunes filles résidant dans la région de La Croche auraient été kidnappées par des aliens …

Gilles Millot, qui dirige ce groupe de chercheurs, a, le 5 juin 2016, publié une incroyable vidéo sur laquelle on peut visionner les séances d’hypnose qu’ont subi les victimes. Alors qu’elles étaient inconscientes, elles ont raconté ce qu’elles ont véritablement vécu. L’ufologue explique :

« C’est un cas qui implique la possibilité d’un enlèvement. Il y a eu des manifestations de nature ufologiques ».

Au cours de la nuit du 27 août 2005, deux jeunes sœurs, Maggie (19 ans) et Margot (11 ans) ainsi que le copain de Maggie, Jorge, s’étaient rendu à La Croque, un village situé à une vingtaine de kilomètres de La Tuque, afin de faire du camping.

Aux alentours d’une heure du matin, alors qu’ils étaient tous autour du feu, Maggie et Jorge aperçurent une sphère lumineuse de couleur pâle qui se déplaçait et grossissait rapidement, dans le ciel, juste au-dessus du petit groupe.

Quelques instants plus tard, de petites sphères multicolores se sont dirigées à seulement quelques mètres de la tente où dormait paisiblement Margot.

G. Millot poursuit :

« Étrangement, il y a eu une interaction. Mais, ça s’est calmé et ils ont passé la nuit là. En retournant chez eux, ils ont rencontré un couple d’amis qu’ils fréquentaient et ils ont raconté l’histoire. Les amis curieux ont demandé pourquoi ne pas y retourner la fin de semaine de la Fête du travail. »

Le 2 septembre 2005, les deux couples repartirent donc pour une seconde nuit de camping. Là encore, ils furent témoins de manifestations lumineuses, dont les caractéristiques étaient semblables à celles de la première observation. Seulement, cette fois-ci, ils auraient été enlevés par des êtres venus d’ailleurs.

Milot conclut :

« Vous souhaitez pratiquement que ça ne soit pas vrai. »

Voici le récit de leur histoire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *