Un chercheur construit une machine à voyager dans le temps !

Un scientifique Américain renommé s’est lancé dans un projet totalement fou. Il souhaite fabriquer une machine à voyager dans le temps ! L’homme peut-il parvenir à ses fins ? L’avenir nous...

Un scientifique Américain renommé s’est lancé dans un projet totalement fou. Il souhaite fabriquer une machine à voyager dans le temps ! L’homme peut-il parvenir à ses fins ? L’avenir nous le dira …

Ronald Mallett est un physicien théoricien âgé 69 ans. Il souhaite concevoir un « tunnel » de lumière pour envoyer des messages à travers le temps. Il pense que sa machine sera construite au cours du 21ème siècle.

Le chercheur, qui travaille pour l’Université du Connecticut, est même le sujet d’un documentaire intitulé « Comment construire une machine à voyager dans le temps ».

Cette folle idée, il l’a eu alors qu’il n’avait que 10 ans et que son père est mort. Il raconte :

« Je dirais qu’il était juste de dire que ce que je fais est une obsession. Je suis obsédé par le désir de revoir mon père. »

« Je suis obsédé par le fait d’essayer de savoir comment on peut contrôler le temps. »

« Tout ce que je suis devenu, l’ensemble de ma personnalité, le fait d’être un physicien, a été basée sur mon amour pour mon père, et mon désir de le revoir. »

« J’ai une mission. Mon objectif est de comprendre comment construire une machine à voyager dans le temps ».

« Toute ma vie, ce que je suis devenu, est du à la mort de mon père, et la promesse que je me suis faite à moi-même decomprendre comment affecter le temps tout en me basant surles travaux d’Einstein. »

« Je suis un théoricien. Les physiciens expérimentaux devrontendosser le rôle redoutable de tester ma théorie. »

Le fonctionnement de sa machine

 

La machine de Mallett est basée sur la théorie générale de la relativité d’Einstein, et le fait que la lumière peut créer des champs gravitationnels.

Dans un article scientifique, Mallett a écrit : « Dans la théorie de la relativité générale d’Einstein, la matière et l’énergie peuvent créer un champ gravitationnel. Ce qui signifie que l’énergie d’un faisceau lumineux peut donc produire lui-même un champ gravitationnel. Ma recherche concerne les champs gravitationnels faibles et les champs gravitationnels forts produits par un faisceau de lumière discontinu sans interruption de circulation simple. Dans le cas d’une gravité faible pour un laser discontinu circulaire, on prévoit qu’une particule neutre en rotation, une fois placée dans la circonvolution, est drainée par le champ gravitationnel en résultant. »

« Pour un champ gravitationnel fort dans un cylindre de lumière circulaire, j’ai trouvé des solutions exactes des équations du champ d’Einstein concernant les champs gravitationnel extérieurs et intérieurs pour ce cylindre lumineux. Le champ gravitationnel extérieur est alors montré comme contenant des lignes temporelles fermées. La présence de ces lignes temporelles indique ainsi une possibilité de voyage temporel vers le passé. Ceci crée une base pour une éventuelle machine à remonter le temps basée sur un cylindre de lumière circulaire. »

Le scientifique pense toutefois qu’il est impossible de voyager physiquement dans le temps. Mais il est persuadé que des messages peuvent être envoyés à travers le temps sous la forme de neutrons envoyés à l’aide d’un « tunnel de lumière ».

SOURCE

Vous Aimerez Aussi :
Scroll Up
Advertisment ad adsense adlogger