L’astronaute Edgar Mitchell témoigne: les extraterrestres existent

Edgar Mitchell surnommé Ed est né le 17 septembre 1930 à Hereford au Texas. Il n’est autre que le 6ème astronaute à avoir posé le pied sur la lune, durant...

Edgar Mitchell surnommé Ed est né le 17 septembre 1930 à Hereford au Texas. Il n’est autre que le 6ème astronaute à avoir posé le pied sur la lune, durant 33 heures, lors de la mission Apollo 14 en 1971.

Homme de renom et héros de l’Amérique, il est l’une des grandes figures de la science : diplômé en science de la gestion industrielle en 1952 à l’US Naval Postgraduate School, Edgar Mitchell obtient un doctorat en sciences de l’aéronautique et de l’astronautique en 1964 au MIT. Il devient ensuite pilote d’essai au Air Development Squadron 5 et participe à des projets militaires importants. Il démissionne de la NASA en 1972 et termine sa carrière en tant qu’instructeur à l’Air Force Aerospace Research Pilot School.

Edgar Mitchell a déclaré, à plusieurs reprises, que l’existence des ovnis et des extraterrestres était avérée et reconnue des autorités gouvernementales.

Le 24 juillet 2008, l’astronaute est intervenu en direct sur la station britannique Kerrang Radio, interrogé par Nick Margerrison. Il a été catégorique avec l’animateur :

« Nous sommes en contact avec des êtres d’autres planètes, nous sommes visités régulièrement et le gouvernement dissimule les faits depuis plus de 60 ans […] Le crash de Roswell était réel. Tous les ovnis ne sont pas d’origine extraterrestre, certains sont fabriqués et expérimentés chez nous. Les extraterrestres sont de petite taille mais ne sont pas hostiles, sinon il y a bien longtemps que nous ne serions plus là : nous n’aurions pas les moyens de nous défendre face à une technologie aussi avancée. »

Dans un autre documentaire s’intitulant « Out of the Blue » réalisé par James Fox en 2002, Edgar Mitchell avait déclaré :

« Il y a eu des crashs d’ovnis et des récupérations de corps et de matériels […] La raison de cette couverture par le gouvernement tient au fait que nous n’étions pas en mesure de dire aux populations si ces êtres étaient ou non hostiles, et si nous pourrions nous en protéger. »

Vous Aimerez Aussi :
Scroll Up
Advertisment ad adsense adlogger